Comment rater sa digitalisation

13/11/2017 By 0 Comments

Vous n’avez pas pu la manquer, la révolution 4.0 bruisse dans la presse et les conférences sur le sujet se multiplient.

Les progrès de la technologie rendent possibles des renversements de paradigmes : dossiers dématérialisés, flux et processus automatisés, service clients en ligne, exploitation du Big Data…

Beaucoup d’opportunités donc, avec des défis de taille, mais des projets si faciles à rater… et des ambitions transformées en désillusions !

Permettez-nous de vous livrer le guide des mauvaises pratiques :

  • Penser que la direction n’a pas besoin de s’impliquer
    Il s’agit de projets complexes et transverses, donc de projets d’entreprise. Sans vision exigeante et soutien sans faille de la direction, les chefs de projet vont se heurter aux réticences des services et peineront à aller de l’avant.
  • Croire qu’il s’agit de projets informatiques
    Et confier leur pilotage à des informaticiens qui doivent faire le grand écart entre les objectifs d’entreprise et les défis technologiques, avec souvent une inclination naturelle pour ces derniers.
  • Imaginer qu’un outil va résoudre tous les problèmes
    Sans réelle réflexion organisationnelle, les risques sont grands de rajouter de nouvelles difficultés aux problèmes déjà existants.
  • Laisser les collaborateurs se débrouiller
    La digitalisation révolutionne le quotidien des collaborateurs qui, mal formés ou peu accompagnés, risquent de contourner l’outil ou de ne pas en exploiter tout le potentiel.

Sur ces bons conseils, nous vous souhaitons une excellente transformation digitale !

A votre disposition pour en discuter
Corine Zuber
Étiquettes : ,